Zeinab Koumanthio Diallo

Koumanthio Zeinab DIALLO

Koumanthio Zeinab Diallo Kazédi (Kumantyo Dyenabu Dyallo) est née en 1956 à Labé, en Guinée. Elle est l'héritière d'une tradition poétique peulhe extrêmement riche. Son premier ouvrage est dédié à ses enfants, Dalanda (Lynda), Ousmane (Mawdo), Mamadou (Vieux) et Tiguidanké (Nene). Koumanthio Zeinab Diallo est fondatrice de la section guinéenne du PEN Club International, membre du Comité International des Femmes Ecrivains et de plusieurs autres associations littéraires. Elle a obtenu un premier prix de poésie pular en 1990 et Les rires du silence a reçu le prix du président de la République de Guinée au concours littéraire organisé par la Pan Africaine des Ecrivains en 2005. Elle a excercé la profession d'Ingénieur agronome, d'expert en développement et de consultante pour le PNUD. Elle est aussi co-fondatrice du Musée du Fouta Djallon et du célèbre Théâtre du Musée à Labé et elle y a mis en place une section consacrée à la poésie et aux contes avec la participation de beaucoup de jeunes.

Ouvrages publiés

Comme les Pétales du Crépuscule. Lomé: Editions La Semeuse-Togo, n.d. (55p.). [Nouvelle édition en 2000, Castel Edition]. Poésie.






Je suis l'aube des printemps
Et le bleu éphèmère d'un ciel duatomne
Je suis le plein soleil
Et la nymphe échappée des fleuves et des bois
Moi, femme [...]


31 poèmes regroupés autour des thèmes suivants:
Brin d'amour. De paix et d'amour. Rituel d'espoir. Racines du désespoir. Beautés d'hier et d'aujourd'hui.

Les Epines de l'amour. Paris: L'Harmattan, 1997. (91p.). Roman.






La nuit venait de tomber douce mais sensuelle et s'assoupissait lentement dans la somnolence des "kéroonaa".
Au milieu des montagnes mystérieuses, surgissait le Fouta romantique et éternel: terre des grands Walious (Karamoko Alpha, Thierno Aliou Bhoubhandian, Thiemo Samba Mombèya) et de grands guerriers (Alpha Yaya Diallo, Almamy Bokar Biro). Monde féérique et fécond baignant sous le soleil tropical, le Fouta couvrait de ses tentacules indélébiles son royaume ondulant sous les rituels des flûtes pastorales, des chants des muezzins convertis et les caresses des douces nuits des "béitoodvé".


Séduit par la beauté peu commune de Ramatoulaye Diallo de Labé, Alphadio Bah, prince de Koïn, demande la main de la jeune fille à son père qui la lui refuse.
Devinant que seules des luttes pour le partage du pouvoir dans le Foutah théocratique ont pu amener leurs pères à se haïr, Alphadio et Ramatoulaye décident de protéger leur amour.
(Quatrième de couverture)

Pellun Gondhi. Guinée: Editions Ganndal, 1996. (46p.). Poésie.





FIl YUMMA

Ko hombo woni ko fenhanimi ngurdan
hollimmi pudhal ?
Ko hombo woni ko mowlimmi nhataali
holli fenhal ?
Ko hombo woni ko lunnimi nhalaali
holli malal ?
Ko hombo woni mo dhoyngoi limmali
holli newal ?
Ko hombo woni mo bamburan dhehi keetyi
sittyali desal ?
Ko hombo woni mo endhi durtaa
dullaali dyeyal ?
Ko onon yo yumma an !
Danyi dankii habhaali
ko onon yo yumma an !
Dyabhi lunnii nhataali
Ko onon yo yumma an
Dyabhi mowli pedhaaki
ko onon yo yurnma an
Dyabhi nhorre bhidhaaki
Ko onon yo yummaan!
Dyabhi nyinnude dyikku neammi
ko onon yo yumma an !
Fina defa bimbiiri
ko onon yo yumma an !
Wa mon alaa yo yumma an !


 

Recueil de poésie pular.

Daado l'orpheline et autres contes du Fouta Djallon de Guinée. Paris: L'Harmattan, 2004. (94p.). ISBN: 2 7475 6931 4. Contes. [Préface de Bernard Salvaing].





TAALE
TAALAATEE!

Kayou était un pays merveilleux. Les habitants de ses eaux, tout comme ceux de ses forêts, vivaient dans le bonheur, l'entente et la prospérité.
Dans leur interminable course, les eaux des rivières chantaient de très beaux poèmes et les montagnes bien hautes regardaient les beaux arbres qui dansaient au rythme du vent. Le ciel était toujours bleu et se mirait dans l'eau claire.
Ah ! Qu'il était beau ce pays ! Même Kaawu Bono la hyène, surnommée l'aventurier pour avoir visité tous les pays du monde, affirme n'avoir jamais rien vu de pareil.

 

Le Fils du roi Guémé et autres contes du Fouta Djallon de Guinée. Paris: L'Harmattan, 2004. (90p.). ISBN: 2 7475 6930 6. Contes. [Préface de Bernard Salvaing].






Moi, la pastorale
Je porte le nom de Koumbaadyo, princesse du N'Gabou.
Je suis l'arrière arrière-petite-fille de Ramatoulaye Télico, première conteuse et poëtesse du Fouta Djallon.
Je suis arrière petite fille des princesses Kolima et Serima, de la reine lune et du prince soleil.
Je suis l'héritière de l'incontestable cimier traditionnel, des perles rageuses, et du doudhal incandescent.
Je porte en moi la blancheur inchangeable du lait,
la force des taureaux en chaleur,
le rire des pâturages.
Je porte en moi, le souvenir de mes ancêtres pasteurs,
Almamy, rois, reines, griots.

« Koumanthio Zeinab Diallo a jusqu'ici publié des recueils de poèmes, qui lui ont déjà valu une certaine notoriété. Elle s'essaye aujourd'hui au genre du conte. Un recueil de contes de plus ! pourra-t-on dire. Mais ce serait oublier à la fois l'importance de ce genre littéraire à part entière et sa prodigieuse variété, qui tiennent autant à la richesse du matériau de base qu'à l'infinie gamme de possibilités qu'il offre à sa recréation par l'écrivain.
Au départ, il s'agit bien en effet de littérature orale, du domaine des « paroles ailées » chères à Homère avec qui nous retrouvons ici une saisissante convergence lorsque l'auteur nous indique déposer « ces paroles, en souhaitant que les mots leur donnent des ailes ». La trame des récits est transmise de génération en génération tout en évoluant constamment, selon un processus de création continue où s'expriment à la fois le génie du « Volksgeist » (« l'esprit du peuple ») et la sensibilité propre à chaque conteur. » Bernard Salvaing (Début de la préface).

Les Humiliées. Paris: L'Harmattan, 2005. (90p.). ISBN: 2 7475 9572 2. Théâtre.





PREMIER TABLEAU

Nous sommes à Fello, un village du Fouta Djallon en République de Guinée. Dans sa cour, Sori est en grande conversation avec Bappa Cellou, Kaali, Boubacar, Bano, et Saidou. [...]

SORI, d'un ton acerbe pour Mariama :
Hé! Femme ! Veux-tu te dépêcher ? Depuis que tu as commencé cette préparation, tu as l'intention d'y passer toute la journée ? Ah les femmes ! On ne finira jamais de les découvrir.

SAIDOU, pressé :
Laisse Mariama à sa cuisine. Les femmes sont des créatures bizarres. Des sacs à problèmes. Mieux vaut ne pas prêter la moindre attention. Dis plutôt aux amis pourquoi tu les as faits venir !

 

« Nous avons trouvé une jeune femme pour ton mari, puisque toi tu ne fais que des filles ». Ainsi s'exprimait Soro, Doyen du clan des Djalloobhe en grande conversation avec les siens sous l'arbre à palabre. Mariama, la femme de Sori ne comptait désormais que très peu pour cette famille, elle et ses petits enfants : six filles. »
***
« Dans un pays où les violences faites aux femmes sont monnaie courante, Les humiliées, pièce de théâtre de la Guinéenne Zeinab Koumanthio Diallo, lève un pan du voile pour dénoncer tour à tour, la répudiation, le mariage forcé, la polygamie... » (Quatrième de couverture)

OBJECTIFS STRATEGIQUES DE LA PIECE

– Agir sur les contraintes socio-culturelles qui pèsent sur les femmes.
– Réduire toutes les formes de violences faites aux femmes.
– Lever les obstacles politico-juridiques qui entravent la pleine participation des femmes au processus de prise de décision. (p.7)

Le Rire du silence. Paris: L'Harmattan, 2005. (60p.). ISBN: 2 7475 9573 0. Poésie.





Ami,

J'ai
bâti ma maison
dans un coin du ciel.
Le plafond est fait d'étoiles serties
D'une couronne de lune prisonnière,
Où s'enlacent nos regards éteints.


 

« Le présent recueil de poème se compose de deux poèmes: Les rires du silence et Quand le poème s'ouvre.
Quand le poème s'ouvre inaugure un pouvoir poétique qui provoque un étrange spectacle: celui d'une plante, que dis-je, d'une fleur, une rose qui, pour s'ouvrir absorbe, digère, consume et écrase les secrets de la nature... » (Début de la préface d'Abdourahmane Bigné Camara).

Pour en savoir plus

Gnoumassé Daffé. « Mme Zeinab Koumanthio »Amina 355 (1999), pp.62. Interview.

Ismaël Souaré. « Invitée : Koumanthio Zeinab D. »Boubah.com — Guinéenews, Interview, 20 Juillet 2005. [http://www.boubah.com/interview/interview.asp?num=0. Consulté le 9 août 2005]. pdf file 2MB


[Retour à la page d'accueil]|[Retour à la liste générale des auteurs]

Editor (jvolet@cyllene.uwa.edu.au)
The University of Western Australia/French
Created: 8 Apr 1998.
Modified: 28 Jul 2006
http://www.arts.uwa.edu.au/AFLIT/DialloKZeinab.html

8 votes. Moyenne 3.88 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site